Steel Blue sécurise les données et l’informatique d’un courtier genevois

Axedys guide et conseille ses clients en matière de crédits et investissements immobiliers, et 3ème pilier. Basée sur Genève, elle permet à ses clients de négocier des prêts aux meilleurs taux. Soucieux de la sécurité de ses données, son fondateur et directeur souhaitait déployer un réseau complètement hermétique et protégé. Un défi relevé par Steel Blue en moins de 2 semaines.

Pour Alexandre Chantelou, directeur d’Axedys, l’objectif était clair : sécuriser les données de ses clients et de ses collaborateurs. Il a fait appel à Steel Blue pour bénéficier de services informatiques avancés. Et en particulier, de postes de travail, d’email et de stockage virtualisés. Le délai imposé pour cette transition était court, de l’ordre de la semaine. Il a donc fallu créer un réseau complet, isolé d’Internet, et y déployer des postes virtuels. La flexibilité des produits de Steel Blue a pu faire des miracles.

Steel Blue a rapidement pris conscience de l’enjeu, et du périmètre du projet, raconte Alexandre Chantelou. Toutes les facettes ont été abordées, afin de ne rien oublier sur la feuille de route de la migration. Nous avons été impressionnés par la rapidité de la mise en service, puisque les postes virtuels commandés le vendredi étaient disponibles dès le lundi suivant. Des délais bien inférieurs à ceux rencontrés habituellement. Les environnements étaient alors prêts à recevoir nos données.

Les postes virtuels, livrés avec Office365, ont alors permis de reprendre l’activité sur le nouveau réseau en quelques heures. Leur accès sécurisé pouvait alors être mis en place via une simple application en quelques minutes. Une courte formation suffisait enfin aux utilisateurs pour être opérationnels. Sans changement majeur puisque l’environnement Windows de ces postes est standard.

La prise en main de nos postes a été très rapide. Il suffit à chaque utilisateur d’un identifiant personnel pour rentrer dans sa session. Il n’y a pas de différence avec un poste classique, et au bout de quelques minutes on oublie que l’on travaille dans un environnement virtuel, poursuit M. Chantelou.

Une fois les données transférées, la sécurisation est alors ultime. Mais la souplesse d’utilisation était-elle la même qu’avec des copies de fichiers sur différents supports ? Pour tout dire, elle est encore meilleure, comme nous le confirme Alexandre Chantelou :

Nous sommes passés d’un modèle où les données passaient d’un poste à l’autre, à un modèle ou les collaborateurs se connectent à un environnement unique. Les postes étant accessibles depuis Mac, PC, ou même tablettes, il n’y a plus besoin de recopier les données. Les virus ne rentrent pas, et les données ne sortent plus des postes. Et comme elles sont sauvegardées toutes les 12 heures, nous sommes sereins. Fini les clés USB et les disques externes.

Quelque chose me dit que vous aimeriez aussi voir ces postes en action. Rien de plus simple ! Demandez-nous une démonstration sans plus tarder, et vous constaterez comment les produits de Steel Blue vous permettent de sécuriser en un temps record votre environnement informatique. Tout en préservant les habitudes des utilisateurs. Le beurre et l’argent du beurre en quelques sorte.

Steel Blue : all inclusive, all right !

Comment faciliter le déménagement informatique de ma société ?

Les loyers de bureaux sur Genève sont en chute libre. Et le taux de vacance de ces locaux (6%) n’avait pas été aussi élevé depuis bien longtemps. De quoi inciter les entrepreneurs à déménager. Mais pour réussir la mouvement, il faut en limiter les contraintes. Déplacer son informatique en fait partie. Voici quelques pistes pour bouger tout en douceur.

L’entrepreneur lambda a construit son informatique au fil de l’évolution de sa société. Si bien qu’au moment du déménagement, le volume de son infrastructure IT s’avère conséquent. Routeur Internet, PCs, serveurs, stockage de données, WiFi, réseau filaire : autant d’éléments qu’il faut arrêter, démonter, déplacer, puis remonter et remettre en route. Sans compter les risques de casse inhérents à tout transport. L’opération n’est donc pas simple. Et être opérationnel au jour J ressemble à vrai un défi.

Rester au bout du fil… ou pas

Le premier challenge concernera les câbles informatiques. En fonction de la répartition des postes et des bureaux, vous devrez faire intervenir un électricien, et tirer de nouvelles prises informatiques, ou même revoir l’entier du câblage. La fin de la téléphonie classique et le passage au tout IP fin 2017 en rajoute une couche. Les téléphones migrent en effet sur le réseau informatique. Alors sautez autant que possible cette phase en optant pour une couverture WiFi optimale. Les bornes sans fil professionnelles permettent aujourd’hui des débits théoriques de plus de 1Gbps. Et une gestion des flux avancée. De quoi alimenter sans fausse note plusieurs dizaines de postes, et faire passer votre téléphonie.

Le vendredi, vos collaborateurs quittent leur session de travail. Et ils la retrouvent le lundi dans les nouveaux bureaux, telle qu’ils l’avaient laissée.

Voyager immobile

Mais surtout, ce sont vos PCs et vos serveurs qui seront les plus sensibles au déménagement. Parce que les disques durs n’aiment pas être arrêtés et redémarrés, et encore moins bougés. La solution ? L’externalisation et la virtualisation ! Profitez des quelques mois de dédite de votre bail pour migrer vos données et vos applications sur des serveurs Cloud. Peu importe les locaux dans lesquels vous vous rendez, les données restent alors bien au chaud, sans risque de casse ou de perte. Les applications, elles, demeurent disponibles pendant toute la phase de transition. Vous pouvez alors vous concentrez sur la continuité de vos affaires.

Changer en toute transparence

Le meilleur est pour la fin. Vos PCs peuvent subir le même sort. Avant de partir, migrez sur une solution de postes de travail virtuels dans le Cloud. Le vendredi, vos collaborateurs se connectent sur leurs postes sans avoir à perdre de temps pour faire transiter leur matériel. Et le lundi, ils peuvent se connecter depuis les nouveaux bureaux et retrouver leur session telles qu’ils les avaient laissées. Sans aucune interruption de travail ou presque. Et si par malheur, le déménagement devait prendre du retard, proposez leur de travailler depuis la maison. Leur poste virtuel est aussi accessible depuis leur domicile, sans qu’ils fassent la différence.

Résumons. Avant de déménager, profitez du temps à disposition pour virtualiser votre informatique. Et équipez vos nouveaux locaux avec le minimum de connectique : une connexion Internet solide, du WiFi qui le sera tout autant. Le jour du déménagement, laissez vos collaborateurs emporter leurs terminaux (laptops, terminaux légers) et se (re)connecter en WiFi pour reprendre leur travail là où ils l’avaient laissé sur leur poste virtuel. Le déménagement informatique n’est alors plus un casse-tête.

Pour autant, vous aurez bien besoin d’un coup de main, non ? Faites appel à l’expertise de Steel Blue pour rendre votre informatique compatible Cloud. Virtualisez-la et centralisez-la avant de prendre possession de vos nouveaux bureaux. Vous passerez alors l’épreuve du déménagement sans encombre.

Steel Blue : all inclusive, all right !

Les 6 étapes de maturité Cloud des entreprises. Où en est la vôtre ?

Le Cloud a toujours existé. Son adoption massive remonte pourtant à quelques années seulement. La maturité des technologies est pour beaucoup dans ce décollage récent. Certaines entreprises ont su prendre le virage plus tôt que d’autres. Et la vôtre ?

Les technologies sont adoptées par vague. Rien de bien nouveau. On l’a vu avec Internet, la messagerie électronique, les smartphones. Dans les entreprises, la règle est la même. Et c’est le Cloud qui est actuellement au cœur de toutes les attentions dans le PME. Il est en effet le pilier de leur transformation numérique. Avec divers niveaux d’adoption. Reste à savoir où vous vous situez.

Naissance

Comme 64% des entreprises, vous utilisez des outils Cloud, parfois sans le savoir, et vous êtes débutant dans l’utilisation du Cloud. Vous n’avez ni stratégie définie, ni outils Cloud clairement identifiés. Peut-être avez-vous fait quelques essais, mais sans prendre la peine de les poursuivre jusqu’à l’exploitation. Certes, vous partez de loin. Mais la bonne nouvelle, c’est que l’avenir est devant vous. Et que ce retard de croissance va vous permettre de sauter allègrement les étapes. Plutôt que de passer par l’enfance et l’adolescence, faites un saut en avant et passez directement à l’âge adulte.

Evitez la crise d’adolescence : reprenez le contrôle et l’autonomie sur vos produits Cloud.

Enfance

Vous débutez votre processus d’utilisation du Cloud. Vos collaborateurs utilisent de manière isolée des outils grand public. Souvent les leurs, avec des comptes personnels. L’utilisation est largement désordonnée et désorganisée. Vous perdez également le contrôle de vos données. Sans compter les risques que votre entreprise prend dans ces conditions : le collaborateur qui vous quitte part aussi avec vos données, et les outils de grande diffusion sont mal protégés contre les demandes légales d’extraction de données. Bref, comme pour tout enfant, il est nécessaire de définir les règles avant d’aller plus loin.

Adolescence

Vous avez décidé de reprendre le contrôle et l’autonomie sur vos produits Cloud. Vous souscrivez à des outils au nom de votre entreprise. Tous les employés utilisent les mêmes, avec les règles que vous avez définies. L’intégration entre les différents utilisateurs les pousse à ne pas introduire d’autres logiciels, sous peine de se sentir isolés dans leur travail quotidien. Toutefois, vous n’avez pas encore pu centraliser les comptes de vos collaborateurs, et leur gestion. Et le choix de vous outils est encore opportuniste. Bref, il vous manque un plan, et en vrai adolescente, votre entreprise zappe d’un produit à l’autre. Mais au moins, vous évitez la crise…

Adulte dans le Cloud, vous déployez de nouvelles applications de productivité en un temps record, et cette agilité profite à votre activité. Bref, c’est le bel âge.

Adulescence

Votre système Cloud a atteint la maturité. Il est intégré dans votre réseau existant et découle de vos choix : vos produits Cloud ne sont pas des rustines collées sur votre informatique. Vous mettez en place des solutions hybrides – i.e. simultanément sur site et dans le Cloud, et vous donnez la priorité au nuage pour les nouvelles briques de votre système d’information. Votre informatique s’externalise et se centralise. Les droits, les mots de passe et les règles d’attribution des outils sont sous contrôle. Vous avez la maîtrise sur vos données.

Adulte

Vous avez opté pour la centralisation complète de votre informatique, après un passage par le mode hybride. Vous avez externalisé la majeure partie de votre informatique dans le Cloud. Votre entreprise est capable de fusionner avec, ou d’acquérir, d’autres sociétés en un temps record. Elle profite de la mobilité du Cloud et des capacités de votre système informatique pour permettre davantage de télétravail. Les nouvelles applications de productivité sont déployées en un temps record, et cette agilité profite à votre activité. Bref, c’est le bel âge.

Sagesse

Non seulement votre informatique est centralisée, mais vous intégrez également des applications hébergées en mode SaaS (software-as-a-service). Progiciel de gestion (ERP), ressources humaines, paie, gestion des stocks, messagerie : vous n’avez pas de limite. Vous n’avez plus à gérer les mises à jour et les changements de versions. Tout en contrôlant 100% de vos utilisateurs… et de vos coûts. Vous avez opté pour un modèle tout inclus, et une location mensuelle qui vous donne une maîtrise absolue sur vos dépenses et votre budget. Toujours en ligne avec votre développement.

Une fois arrivé ici, vous avez une idée précise de votre niveau d’utilisation du Cloud. Et des étapes qu’il vous reste éventuellement à franchir. Mais tout n’est pas perdu. Si peu d’entreprises atteignent déjà le stade de la sagesse, cette étape ultime doit rester l’objectif à atteindre. Plus vous partez de loin, plus le chemin risque d’être long. A moins d’être accompagné pour accélérer le mouvement. C’est là que l’expertise de Steel Blue vous permettra de griller les étapes et de numériser votre PME. Alors contactez-nous dès maintenant pour faire un état des lieux de votre croissance. Les outils sont mûrs, c’est sûr, mais vous aussi probablement. Laissez-nous vous montrer la voie.

Steel Blue : all inclusive, all right !