Finance et Cloud font bon ménage en Suisse

finance et cloudSwiss Money Corp est une société zurichoise spécialisée dans la finance et l’échange de monnaies. Elle utilise des ressources Cloud pour exécuter ses applications métier. Steel Blue s’est vu confier la gestion de cette infrastructure. Récit.

La mise en place d’une nouvelle application financière était l’occasion pour Swiss Money Corp de revoir sa politique de gestion informatique. Son directeur, Christiano Arnhold-Simoes, a choisi Steel Blue pour installer et assurer le suivi de ses serveurs. Il nous raconte comment cette collaboration est née:

Nous utilisions déjà des serveurs Cloud pour une précédente application financière. Ces serveurs sont hébergés par Exoscale, en Suisse. Ce sont eux qui nous ont recommandé Steel Blue pour gérer l’opérationnel. Tout naturellement, nous nous sommes tournés vers Steel Blue lorsque nous avons décidé de déployer notre nouvelle application.

Les contraintes propres aux activités dans le domaine de la finance ont dû être prises en compte dès le démarrage du projet. Et évidemment, la sécurisation des serveurs était cruciale, s’agissant de machines externalisées. A ce sujet, M. Arnhold-Simoes poursuit:

Nous souhaitions faire appel à des sociétés suisses, que ce soit pour l’hébergement ou la gestion de nos serveurs. Les contraintes réglementaires imposées par la Finma sont telles que ces choix ne pouvaient pas être remis en cause. Steel Blue s’est parfaitement adapté à ces contraintes, notamment en ce qui concerne la rétention des données ou la localisation des sauvegardes. Par ailleurs, la sécurisation des serveurs est optimale, grâce à l’expertise Cloud de Steel Blue.

Ce projet de déploiement d’une nouvelle infrastructure a nécessité des compétences particulières en gestion de projet. Il fallait assurer la coordination avec une compagnie tierce, en charge du déploiement de l’application. La mise en place s’est effectuée sans accroc, comme nous le confie M. Arnhold-Simoes:

Steel Blue a joué le rôle d’intermédiaire avec la société en charge de l’application financière. Ils ont su identifier très rapidement les points critiques du projet, et les traiter efficacement pour en assurer le bon déroulement. Nous n’avons pas eu à intervenir, ce qui est un gage de confort. Les rapports de suivi de projet nous permettaient de garder le bon niveau d’information. La qualité de service fournie par Steel Blue nous a entièrement satisfaits.

La mise en service de l’infrastructure aura pris moins d’un mois, entre la commande et la mise en production. Une preuve supplémentaire de l’efficacité du Cloud pour délivrer rapidement des infrastructures sécurisées et efficaces. Si vous aussi, vous aimeriez découvrir les multiples avantages du Cloud pour les PMEs, dans la finance ou tout autre secteur, n’attendez-plus et soumettez-nous votre projet. Nous nous ferons un plaisir de l’analyser et de vous proposer des solutions hors pair.

//

5 raisons pour lesquelles les PME suisses n’échapperont pas au Cloud

 

L'excellence par Cloud dans les PME suissesLa Suisse cultive l’art du consensus. Cette qualité enviée par de nombreux voisins, peut néanmoins apparaître parfois comme un frein à la prise de virages ou l’adoption de technologies dans ses entreprises. Et pourtant, le pays regroupe toutes les conditions pour les faire passer rapidement et massivement au Cloud. Et surfer sur cette vague avec succès. Explications en 5 points.

La sécurité des données, une cause nationale

Cela pourrait paraître paradoxal de prime abord, mais le niveau de sécurité offert dans un Cloud public est bien meilleur que ce vous pouvez probablement espérer dans vos locaux. Pourquoi ? Tout est affaire de mutualisation. La concentration des moyens permet de mettre en oeuvre des solutions impayables à titre isolé. Que ce soit au niveau des accès physiques, ou de la protection des données et du réseau. Qui pourra prendre le risque de continuer à mettre en danger ses données alors que des solutions efficaces et bon marché existent ? Une position probablement difficile à tenir dans un marché exigeant où la sécurité est érigée en priorité.

Les certifications nécessaires dans les secteurs sensibles

Les prestataires de Cloud publics se sont lancés dans une course à la certification. ISO, PCI DSS, j’en passe. Ces termes barbares cachent leur engagement à assurer des niveaux de service toujours plus élevés. Et garantir une protection qui leur donne toujours une longueur d’avance. Ils creusent ainsi le fossé avec les capacités de certification des entreprises qui conservent leurs infrastructures de calcul et de stockage sur site. A tel point que leurs nouvelles cibles sont désormais les secteurs réputés les plus sensibles jusqu’ici, et aussi les plus régulés : médical, bancaire, finance. Les freins à l’adoption du Cloud pour les plus réticentes tombent les uns après les autres.

Une baisse des prix bienvenue dans un contexte économique tendu

Amazon, Google et Microsoft ont relancé il y a peu la guerre des prix. Et chaque mouvement d’un de ces mastodontes secoue l’ensemble du marché, tel un séisme. Les acteurs de moindre taille sont obligés de suivre la tendance. Exoscale, leader suisse dans le domaine du Cloud public, a lui aussi annoncé une baisse massive de ses tarifs. Certains gros acteurs, tels que HP, ont déjà jeté l’éponge dans cette bataille, préférant s’en remettre à plus gros qu’eux ou attaquer des marchés de niche. Conséquence : les entreprises utilisatrices seront rapidement confrontées à un effet ciseau : face aux coûts d’investissement ou de remplacement de leur matériel dans le cadre d’une digitalisation galopante, et confrontées au franc fort depuis maintenant plus d’une année, elles auront de plus en plus de mal à ne pas céder aux sirènes du Cloud public. Et transformer l’avantage de moindres coûts en atout de compétitivité.

Les PME suisses ne pourront pas se permettre de se reposer sur des technologies vieillissantes

L’innovation suisse portée par l’innovation Cloud

L’innovation technologique est désormais tirée par les acteurs du Cloud. Certains fournisseurs historiques, tels que NetApp, leader dans la fourniture de solutions de stockage sur site, ont dû revoir leur copie. Les voilà qui déplacent dorénavant leurs investissements dans le Cloud. Ce qui aura à terme pour effet de limiter le développement des technologies traditionnelles. Les utilisateurs de ces technologies bénéficieront donc mécaniquement d’une moindre innovation. Un phénomène identique à ce que l’on observe dans la téléphonie, où l’émergence de la voix sur Internet a rendu progressivement caduque le réseau traditionnel. Les PME suisses, terre d’innovation par excellence, ne pourront pas se permettre de se reposer sur des technologies vieillissantes.

L’adoption de la fibre dans la Confédération

C’est une spécificité bien locale : la fibre optique se développe rapidement, et le taux d’adoption du haut débit est l’un des meilleurs au monde selon l’Ofcom. Ce simple brin de verre constitue le support le plus sûr à l’adoption du Cloud. Vitesse, fiabilité, pérennité : la fibre optique constitue le médium de l’avenir. Ce dernier frappe donc aux portes des entreprises, qui peuvent envisager le passage au Cloud sans crainte. Cet effet est amplifié par un écosystème de fournisseurs d’accès de qualité, et une connectivité Internet idéale au centre de l’Europe vers les poids-lourds que sont l’Allemagne, la France ou le Royaume-Uni.

A votre tour, vous aimeriez prendre de l’avance et faire profiter votre PME de l’innovation du Cloud ? Steel Blue vous propose un accompagnement et des solutions propres à vous faire anticiper ce mouvement, et vous donner des avantages compétitifs. Contactez-nous pour savoir comment tirer bénéfice du Cloud. Et n’attendez pas que d’autres le fassent à votre place.


En ville, fibre optique rime avec économies

fibre_vitesseLa fibre optique n’est plus réservée aux seules grandes entreprises. Son extension rapide, notamment pour remplacer le cuivre des particuliers, profite également aux PME. Les opérateurs doivent jouer sur l’effet de masse pour rentabiliser leurs investissements. Et la technologie se démocratise. Pour le plus grand bonheur des entrepreneurs.

Au début de la décennie, il n’était pas rare pour une entreprise de se reposer sur une connexion Internet symétrique en cuivre de quelques mégabits par seconde seulement. Ces lignes dédiées étaient particulièrement onéreuses. L’explosion des connexions fibre à la maison a changé la donne. Les mêmes technologies se sont imposées pour les entreprises, en même temps qu’elles se fiabilisaient. Avec à la clé un effet de levier qui pèse sur les prix, car les prestations résidentielles se rapprochent de celles des professionnels.

Un rapport prix prestation imbattable

Imaginez : en 2010, la vitesse moyenne d’une connexion en Suisse était d’un peu plus de 12Mbps selon une enquête de la société Akamai. Il s’agissait la plupart du temps d’une connexion asymétrique, c’est-à-dire avec une vitesse de téléchargement bien supérieure à celle de téléversement. Aujourd’hui, 100Mbps symétrique est désormais la norme. Et les connexions à 1Gbps s’installent progressivement sur le marché. Le tout pour des tarifs en baisse constante. Pour 100Mbps symétriques, comptez désormais moins de 200.- par mois.

100Mbps symétrique est désormais la norme, et bientôt 1Gbps le sera aussi

Mieux encore, ces connexions sont désormais packagées en fonction des besoins des petites entreprises, et tout cela pour le même prix. Il n’est donc pas rare de disposer d’une ligne de secours mobile en 4G, et de la téléphonie incluse avec des paquets de minutes. Les opérateurs mobiles ajoutent en général des rabais sur les abonnements couplés à la même entreprise. Vitesse dans les deux sens de trafic, fiabilité sans cesse renforcée : autant de facteurs qui poussent les entreprises à s’équiper en fibre pour mieux externaliser leurs services et leurs données dans le Cloud. Les capacités sont telles que même l’utilisation de postes de travail virtuels est désormais accessible aux PME.

Déjà connecté ?

Pour ceux qui auraient déjà fait le pari de la fibre il y a quelques temps, l’heure n’est pour autant pas à l’immobilisme. Le déploiement massif de ce réseau a fait bouger les lignes, et la concurrence joue à plein. Les offres alléchantes d’hier ne sont plus forcément d’actualité, et les prix baissent sans cesse. La règle en la matière consiste à revoir ses contrats régulièrement afin de bénéficier du meilleur de la technologie, et bénéficier des dernières vitesses ou des dernières options.

Raison de plus pour nous contacter. Que vous soyez déjà équipé en fibre ou non, sollicitez-nous pour connaître l’état de l’art en matière de fibre optique pour les entreprises, et entamer votre migration vers le Cloud. Vous serez époustouflé par le confort de ces nouvelles lignes, et les possibilités infinies qu’offre le CLoud une fois passé sur la fibre.


La fibre optique sur le point de supplanter le cuivre

carte_reseau_sigUn récent recensement montre les progrès du déploiement de la fibre optique. Elle est plus que jamais accessible aux entreprises. Et elle ouvre la voie à l’utilisation massive de services Cloud modernes et efficaces. Tour d’horizon de ses bienfaits.

Utilisée dans les réseaux de télécommunications depuis bien longtemps, la fibre optique n’est pas nouvelle. Mais son déploiement jusqu’au client était jusqu’à il y a peu réservée aux grosses entreprises. L’avènement de ce réseau auprès des particuliers profite désormais aussi aux entreprises. 200’000 foyers seront raccordés à la fibre sur le canton de Genève d’ici à la fin de cette année selon les SIG, soit 80% de la population. De quoi booster les capacités de votre connexion Internet au travail, et bouleverser votre activité et votre façon de travailler .

Des possibilités infinies

Vous aimeriez pouvoir sauvegarder des données en dehors de vos bureaux ? Les débits offerts par la fibre vous le permettent sans souci. Grâce à la généralisation des connexions symétriques, votre vitesse pour envoyer des données vers Internet est équivalente à celle de téléchargement. Mettre à l’abri plusieurs Gigaoctets de données se fait un en claquement de doigts.

Grâce à la fibre, il n’y a plus de limites pour vous libérer de votre matériel et externaliser votre informatique

Vous souhaitez exploiter des serveurs dans le Cloud ? La fiabilité des connexions fibre vous y autorise sans arrière pensée. Et la ligne de secours sur réseau mobile vous protège en cas de pépin. En fonction de votre couverture mobile, la 4G vous offre plusieurs dizaines de megabits par seconde. Il n’y a plus de limites pour vous libérer de votre matériel et externaliser progressivement votre informatique.

Les postes de travail aussi

Expérience ultime, l’externalisation des postes de travail est désormais une réalité grâce à la fibre. Vous pouvez utiliser des ordinateurs virtuels qui fonctionnent dans le cloud, et ne plus avoir de PCs dans vos bureaux. Tout au plus, un terminal léger qui vous permet de vous connecter à distance. Avec la possibilité supplémentaire de retrouver votre environnement depuis une tablette ou votre ordinateur familial, et de reprendre votre travail là où vous l’aviez laissé.

Vous aimeriez-vous aussi savoir comment tirer parti de la fibre et entamer votre migration vers le Cloud ? Prenez contact avec nous dès maintenant. Les 15 années d’expérience de Steel Blue dans les télécoms vous assurent de faire le bon choix pour votre connexion. Nous proposons les services de plusieurs opérateurs de renom en Suisse. Nul doute que vous trouverez une connexion à la mesure des ambitions de votre PME.


Ordinateurs à bout de souffle ? Passez au virtuel !

PCs virtuels

Le marché des PCs ne cesse de baisser. La mobilité devient le maître mot des utilisateurs : ils veulent pouvoir travailler depuis leur tablette comme au bureau. Mais de manière efficace et sécurisée, dans un environnement unique où Windows reste majoritairement la norme. Comment obtenir le meilleur des deux mondes dans votre parc ? Voici la solution.

Peut-être allez-vous devoir remplacer à court terme une partie des PCs de votre PME. Et comme à chaque fois, vous vous demanderez si tout cela est bien raisonnable : adaptation à un nouveau système – Windows 10 s’impose progressivement, réinstallations longues et fastidieuses, un peu d’énervement à la clé et quelques milliers de francs partis en fumée. Sans vraiment gagner en mobilité, mais avec l’assurance de recommencer dans 3 ans. L’informatique moderne n’aurait-elle pas quelques solutions à vous proposer plutôt que ce cercle peu vertueux ? Si !

Changez de lieu, mais pas de bureau

Le Cloud vous offre désormais un alternative clé en main. En clair : vous disposez d’un PC virtuel auquel vous accédez en tout temps et partout. Ce poste de travail tourne à distance, et vous utilisez n’importe lequel de vos terminaux pour assurer l’affichage de votre session de travail : PC, Mac, iPad, Android, ChromeBook. En déplacement ou à la maison, vous retrouvez donc votre environnement de travail à l’identique et votre bureau là où vous l’aviez laissé. En toute sécurité puisque la connexion est cryptée.

Le PC virtuel vous laisse retrouver votre session exactement là où vous l’aviez laissée.

Mieux, vous pouvez convertir dès maintenant vos PCs de bureau en simples terminaux en attendant qu’ils meurent de leur belle mort. Vous évitez ainsi le coût de leur maintenance. Et quand vient le moment de les remplacer, vous investissez dans des terminaux légers, prévus pour le Cloud, 2 fois moins cher et 10 fois moins énergivores. Savez-vous qu’un ordinateur qui tourne en permanence, c’est environ 50.- par mois rien qu’en électricité ? De quoi amortir très rapidement vos investissements. Et en passant, protéger un peu la planète.

Fiable, flexible et sécurisé

Mais ça n’est pas fini. Le poste de travail virtuel ne tombe pour ainsi dire jamais en panne, car il s’exécute sur de larges usines de serveurs, fiables et robustes. Il peut être sauvegardé à la demande, sans nécessiter de matériel supplémentaire. Enfin, il s’intègre parfaitement à votre existant, notamment votre domaine Windows et vos comptes utilisateurs. Quant au terminal léger, sa durée de vie est de 7 années. De quoi doubler vos périodes d’amortissement et protéger votre trésorerie. Et gagner du temps, puisque le changement de matériel ne requiert pas de réinstaller le poste virtuel.

Aujourd’hui, Steel Blue est heureux de vous annoncer que son catalogue de produits s’enrichit d’une gamme de PCs virtualisés, disponibles sur une multitude de terminaux. Ces PCs sont disponibles dans 3 niveaux de puissance, avec ou sans Office. Besoin d’une démonstration pour vous convaincre ? Réservez un rendez-vous sans attendre pour découvrir l’avenir de l’informatique d’entreprise. Et prendre un peu d’avance.


En février, profitez de 5% de rabais sur tous nos services

tresorerieCe mois-ci, économisez 5% sur les abonnements aux services Cloud de Steel Blue. Sur toute notre gamme de produits. 

Qui n’a jamais rêvé de protéger son budget dès le début d’année ? Grâce à Steel Blue, faites une économie sur vos services Cloud. Dès lors que vous décidez de souscrire un abonnement de 12 mois, nous appliquons automatiquement un rabais de 5% sur votre facture mensuelle.

Cette offre est valable sur l’ensemble de nos services : serveurs, sauvegardes, stockage de données, réseau. Et naturellement, vous profitez des avantages des services Steel Blue :
– des services 100% externalisés, matériel et main d’oeuvre
– un forfait mensuel sans surprise
– une supervision permanente
– un tarif all-inclusive, support et maintenance compris

N’attendez plus et inscrivez-vous dès maintenant pour profitez de cette remise.