Budget informatique : changez les règles dans votre PME avec le Cloud

budget informatiqueIl en va des budgets comme d’autres phénomènes saisonniers : ils sont disponibles en début d’année, souvent revus en cours d’exercice, et doivent être consommés avant les fêtes. Mais ça, c’était avant.

Vos revenus sont récurrents et fluctuants, vos dépenses doivent suivre le mouvement. Votre informatique peut s’adapter à cette tendance. Elle le doit en fait, sous peine de vous rendre moins compétitif. Voici quelques pistes pour sortir du cycle des budgets grâce au Cloud.

La fin des investissements

Le Cloud est synonyme de service à la demande. Vous louez votre informatique, plutôt que de l’acheter. C’est particulièrement intéressant pour les petites entreprises, qui ne disposent pas des moyens et des économies d’échelle des très grandes compagnies. Vous pouvez donc lancer un projet sans qu’un budget initial soit disponible à l’avance. Vous limitez vos sorties de cash et l’impact sur votre trésorerie. Vous démarrez, doucement si vous le souhaitez. Mais vous démarrez maintenant : peu importe à quel moment de l’année vous devez exploiter votre nouvelle idée. Plus besoin d’attendre avec le Cloud. Et toutes les briques de votre système d’information sont concernées : vos serveurs et vos applications métiers, le stockage de vos données, votre réseau, mais aussi vos postes de travail et votre téléphonie.

Dépenses et revenus sur la même longueur d’onde

En plus de la location, vous disposez d’une flexibilité sans commune mesure. Le modèle « pay-as-you-go » du Cloud vous autorise à adapter vos coûts en permanence en fonction de vos besoins. Là encore, votre trésorerie est épargnée. Ca tombe bien, elle n’est probablement pas extensible à l’infini. Un nouveau collaborateur arrive pour développer un nouveau produit ? Mettez en service en un rien de temps les ressources nécessaires à ses objectifs. Vous prenez des stagiaires au Marketing pour l’été ? Ne louez leurs postes que pour les deux mois de leur présence. Car oui, le Cloud vous permet de grandir graduellement, mais aussi de réduire la voilure lorsque c’est nécessaire. Toujours en fonction de votre activité, vos revenus.

« Elle a tout d’une grande »

Proportionnellement, les dépenses informatiques d’une PME pèsent plus lourd que ceux d’une très grande entreprise. Et votre petite entreprise est plus fragile que ces mastodontes. Oui, mais les règles changent. Le Cloud vous donne accès aux mêmes moyens que les grands. Et aux mêmes standards de qualité,
de sécurité et de modernité. Exit vos vieux serveurs, mal entretenus et laissés pour compte dans un local technique inadapté. Profitez dès maintenance de systèmes informatiques mis à jour, maintenus, hébergés dans des infrastructures industrielles. Franchissez un saut technologique, et bénéficiez de moyens collaboratifs et d’une mobilité inédits. L’horizon de vos affaires s’élargit, vous vous battez maintenance face à des concurrents d’une taille inaccessible auparavant, vous allez chercher des clients plus importants.

Chez Steel Blue, nous croyons à une informatique à l’échelle industrielle et adaptée aux PMEs. Nous aidons nos clients à tirer le meilleur du Cloud, grâce à des solutions 100% externalisées et 100% gérées. Nos services sont all inclusive et sans engagement. Vous pouvez adapter en permanence votre budget informatique à votre situation, et vous n’avez pas de surprise à la fin du mois. Contactez-nous et venez nous parler de vos projets dès maintenant : l’absence de budget ne sera plus un frein.

Comment rendre votre informatique écologique

informatique écologiqueLa conférence COP21 se tiendra à Paris à la fin de cette année. L’occasion de nourrir de grands espoirs concernant la protection de notre planète. Mais en attendant les décisions des hautes sphères, les mesures les plus efficaces se prennent le plus souvent à la base, au plus proche du terrain. Quel rapport avec l’informatique dans mon entreprise, me direz-vous ? Voici quelques explications.

Simple geste du quotidien, nous avons pris l’habitude de couper la lumière lorsque nous quittons une pièce. Nous l’enseignons même à nos enfants. Mais quid de nos ressources informatiques ? Nos serveurs tournent 24 heures sur 24, malgré une utilisation qui reste faible, et limitée pratiquement à la moitié de la journée. Nos ordinateurs ? En général, il suivent la même tendance. Surtout lorsqu’ils sont vieillissants, et que démarrer prend plus de temps qu’une pause café. Nous les laissons allumés en permanence, par confort. Evidemment, ils se mettent en veille au bout de quelques minutes. Mais tout de même, leur consommation est loin d’être anodine : au moins 100W, et un peu moins en veille. Alors que faire ? Vous ne pouvez pas tout jeter par le fenêtre, non ? Pas tout, non, mais une bonne partie, plutôt au recyclage d’ailleurs. Aussi surprenant que cela puisse paraître.

Consommation cachée

Commençons pas ce qui consomme le plus mais se voit le moins : vos serveurs. Disons le clairement : ils n’ont plus besoin de rester chez vous. Les déplacer dans le Cloud vous inscrit dans un cercle vertueux : vous sécurisez vos données, vous gagnez en fiabilité, vous rendez-vos services mobiles. Mais surtout, vous économisez de l’électricité : celle consommée par votre machine préférée, et celle de la climatisation de votre salle d’hébergement si vous en aviez une. Pour cette dernière, il ne vous restera plus qu’à peser sur le bouton « off », pour le bien de la planète. En prime, les datacenters les plus modernes offrent une efficacité énergétique redoutable. Cela signifie que la majeure partie de leur consommation est dédiée à faire tourner les serveurs, et rien d’autre. Et comme ceux-ci utilisent les dernières technologies afin d’optimiser leur propre consommation, l’économie est significative lorsque vous utilisez un serveur Cloud.

Consommation visible

Que faire de votre poste de travail ? Il vous faut bien un clavier, une souris et un écran tout de même ! C’est juste, mais c’est à peu près tout. Car vous pouvez aussi externaliser votre poste de travail dans le Cloud, et le remplacer par un terminal léger et économe. Le rapport de consommation est de 1 à 10. Vous avez bien lu… Quant à votre poste de travail dans le Cloud, il bénéficie de la même efficacité énergétique que votre serveur. Par ailleurs, ces petits terminaux sont gérés entièrement à distance, réduisant d’autant les besoins d’intervention sur place. Ca sera toujours ça d’économisé en CO2. Cerise sur le gâteau : ils ont une durée de vie moyenne de 7 années : vous faites des économies, et la planète s’en porte d’autant mieux. Toujours ce fameux cercle vertueux.

Maison et bureau : même combat

Maintenant que vous avez bougé votre réseau dans le Cloud, il reste un élément majeur auquel vous n’avez pas touché : vous ! Avec des ressources externalisées dans le Cloud, il n’a jamais été aussi facile d’accéder à vos applications en dehors de vos bureaux. Pratique lorsque vous êtes en déplacement, ça l’est tout autant lorsque vous êtes à la maison. Votre poste de travail est accessible depuis un PC, un Mac, un iPad ou Android. Le télétravail est alors à votre portée. Et pour encore plus de confort, placez une extension de votre réseau d’entreprise chez vous. A l’aide d’un simple boîtier que vous raccordez à votre connexion Internet, vous bénéficiez du même WiFi et des même ressources qu’au bureau. Vous ne ferez d’ailleurs pas la différence.

Les solutions de Steel Blue suivent ces principes. Elles sont 100% Cloud, et donc par nature 100% écologiques. Modernes et pragmatiques en somme. Venez prendre contact avec nous dès maintenant et nous parler de vos projets. Nous vous indiquerons les bénéfices que vous pouvez tirer de votre informatique dans le Cloud, empreinte carbone comprise.