les Dépendances, ou le fromage à la mode Cloud

les_dependancesLes Dépendances est un des leaders de l’importation de fromage européen… au Canada ! Cette société familiale québécoise, récemment reprise par Nicolas Lenoir et son associée, progresse à pas de géant sur le continent américain.

Nicolas, normand d’origine, a hérité d’une connaissance intarissable sur les produits fromagers : ses parents et grands-parents étaient déjà de la partie. Mais il a aussi la fibre technique : son passé dans les télécoms en Suisse n’est pas loin.

Lorsqu’il s’est installé à la tête des Dépendances, la question de la modernisation de son parc informatique s’est posée. C’est tout naturellement qu’il s’est tourné vers Steel Blue.

« La remise à plat de notre système d’information posait la question du Cloud. J’ai pu m’appuyer sur l’expertise de Steel Blue pour valider que ce modèle était le meilleur pour adresser nos besoins. Ils nous ont aidé à planifier les étapes de la transition, et à effectuer rapidement la bascule sur les premiers services. Entre l’établissement du plan de marche et la première migration, il s’est passé moins d’un mois. »

La transition des Dépendances dans le Cloud passe par un glissement progressif de ses différents services IT. Tout d’abord, la messagerie et les outils collaboratifs. Puis la connexion VPN à un Cloud public, et la migration de l’ERP.

« Pour Les Dépendances, les gains de productivité et de trésorerie sont immédiats et importants. Notre serveur de messagerie était à bout de souffle, et nous devions mettre en place une solution de partage de documents. Passer dans le Cloud nous a assuré une mise en service très rapide, et nous a évité des investissements massifs », ajoute Nicolas. « Surtout, utiliser des services Cloud ajoute une touche de mobilité qui nous manquait. C’est un plus indéniable pour notre force de vente. »

Est-ce que la distance et le décalage horaire ont été un souci pour ce projet ? Pas du tout, car la nature même des services Cloud permet de les gérer depuis n’importe point de la planète.

« J’aurais pu me tourner vers un prestataire local. Mais nous avons un personnel IT interne, et je cherchais surtout une expertise dans le Cloud public. J’ai suivi la croissance de Steel Blue, je les connais bien, et leur modèle correspond exactement à ce que j’attendais. Ils accompagnent les entreprises comme la nôtre pour les faire monter rapidement en puissance sur le Cloud. La distance n’a jamais été un souci. »

Prochaine étape : la mise en service d’une connexion Internet plus puissante, et le déploiement de l’ERP dans le Cloud. Armé de ses nouveaux outils et de sa nouvelle direction, Les Dépendances saura assurer un succès mérité aux produits du terroir du vieux Continent.


Windows 10 : mise à jour automatique dès janvier

windows 10Microsoft tente d’imposer le passage à Windows 10 aux propriétaires de systèmes antérieurs. Pour beaucoup d’utilisateurs, cette migration pourrait être proposée automatiquement.

La migration vers Windows 10 sera proposée en tant que mise à jour « recommandée » dès le mois de janvier 2016, alors qu’elle n’est pour le moment que « facultative ». La configuration par défaut de Windows entraîne l’installation systématique des mises à jour recommandées par Microsoft. Vous risquez donc de vous retrouver de facto face à une proposition de mise à jour.

Toutefois, Microsoft ne lancera pas la mise à jour si vous la refusez. Et en cas de validation accidentelle, vous aurez un mois pour revenir en arrière. Mais on peut s’interroger sur la santé de votre ordinateur après une telle valse hésitation.

Si vous souhaitez ne pas vous voir proposer cette mise à jour, il suffit de configurer Windows Update :
– Démarrer, Panneau de Configuration, Windows Update
– Modifier les paramètres
– décocher Mises à jour recommandées

Vous pourrez ensuite, et à tout moment, activer manuellement la mise à jour vers Windows 10, si le cœur vous en dit.


En novembre : 1 mois gratuit !

1_mois_gratuitChez Steel Blue, c’est noël avant l’heure. Bénéficiez du premier mois gratuit pour toute souscription d’une année à nos services.

Que vous ayez besoin d’un serveur Cloud, d’une sauvegarde à distance ou de points d’accès WiFi, la location du service vous est offerte pendant le premier mois.

Quelques exemples d’économies ?
– au moins 399.- francs sur votre serveur Cloud
– au moins 49.- sur votre sauvegarde en ligne
– au moins 139.- sur votre accès WiFi

Et évidemment, vous profitez en plus des avantages des services Steel Blue :
– une location mensuelle sans surprise et avantageuse
– un tarif tout compris : matériel, support, maintenance
– une supervision permanente de vos services

N’attendez plus et inscrivez-vous dès maintenant, cette offre n’est valable qu’en novembre !


iPad Pro : disponible dès le 11 novembre

ipad_proVéritable révolution dans le monde Apple qui s’était refusé jusqu’à maintenant à produire des tablettes professionnelles avec stylet, le dernier né de la Pomme peut être commandé dès le 11 novembre, pour une disponibilité en magasin quelques jours plus tard.

Il s’agit pour Apple d’un lancement mondial pour ce qui apparaît comme un concurrent direct de la Surface Pro 4 de Microsoft. Les tarifs, quant à eux, restent très « Apple » : dès 919.- euros pour l’iPad Pro de 32GB avec le WiFi, jusqu’à 1’249.- euros pour le modèle 128GB avec une puce LTE.

Ce lancement illustre la nouvelle bataille dans laquelle les géants de l’informatique se lancent pour dominer le marché de l’entreprise. Ce combat touche aussi bien les solutions matérielles (tablettes) dans un marché du PC déclinant, que le terrain des solutions logicielles (Office 365, Amazon Workmail, Google Apps).

Crédits image : Apple


Franc fort : retrouvez des couleurs grâce au Cloud

euro and swiss franc coin on banknotes

Il y a un peu moins d’une année, l’abandon du taux plancher du Franc suisse rebattait les cartes de l’économie helvète. Entre attentisme et crainte, les PMEs exportatrices, largement majoritaires dans l’industrie, anticipaient un épineux problème de compétitivité.

10 mois après ce séisme, les résultats se font largement sentir: effectifs resserrés, objectifs revus à la baisse, dépenses et budgets rognés. Et les perspectives ne sont pas excellentes. Les départements informatiques ne sont pas épargnés. Ils sont même en première ligne. Contre toute attente, il s’agit d’une chance inespérée de prendre de l’avance pour certains. Et voici comment.

Flexibilité, agilité, adaptabilité

A toute chose malheur est bon. La décision de la BNS a fait bouger les lignes : autant en tirer profit. Elle force les entreprises actives en Europe à revoir leurs stratégies d’investissement IT. Mais plutôt que de réduire les budgets à tout va, il est préférable de changer fondamentalement leur structure. En s’appuyant sur le Cloud, évidemment. Car le Cloud, c’est avant tout la garantie d’un paiement à l’usage. Et une capacité infinie à adapter ses dépenses à son activité.

« Sur cinq années, une économie totale de 70% est possible selon IDC »

Prenez par exemple votre dernier projet d’extension en Allemagne : le changement de politique monétaire lui a coupé les ailes brutalement. Comme vous n’avez pas investi, mais déployé des ressources Cloud, il suffit de le mettre en veille pour ne plus en supporter les coûts, et de les redémarrer le moment venu. Le franc fort oblige les entreprises à faire preuve d’adaptabilité. Leur IT Cloud n’est alors plus une charge ou un frein, mais un véritable support à cette nouvelle agilité.

Baisser naturellement les coûts

La capacité à évoluer rapidement n’est pas tout. Le Cloud permet non seulement de gérer ses coûts en permanence, avec une granularité inégalée, mais il est aussi une source naturelle d’économie, à infrastructure équivalente. Les gains sur les frais d’exploitation sont concrets et palpables, que ce soit sur les coûts de main d’oeuvre, d’hébergement (électricité, froid, salle serveur) ou de maintenance. Les économies d’échelle du Cloud sont une réalité quotidienne pour ses utilisateurs. IDC estime par exemple que les clients d’Amazon réalisent en moyenne une économie de 70% en cinq années entre une solution hébergée sur site et une solution Cloud équivalente.

Au final, si vous devez faire fonctionner une batterie de serveurs ou du stockage, vous ferez des économies. Même si vous n’atteignez pas ces chiffres. Et si vous devez protéger vos investissements, le Cloud vous y aide en toute simplicité, puisqu’il n’y a pour ainsi dire plus d’investissement. Le beurre et l’argent du beurre en quelque sorte.

Gagner en compétitivité

Bien mieux qu’une contrainte, le rapprochement vers la parité euro-franc constitue une réelle chance, une opportunité incroyable de changer radicalement ses habitudes informatiques. Non pas en réduisant la voilure comme c’est souvent le cas, mais en adaptant son modèle. Car bien au-delà des simples questions de coûts et d’économies, l’adoption du Cloud pour son informatique constitue une entrée dans un cercle vertueux et un vrai changement de mentalité.  Et de stratégie. Avec à la clé des gains en compétitivité immédiats pour les organisations qui franchissent le pas. Et ceci d’autant plus pour celles qui le font tôt.

Les bouleversements ont toujours profité à ceux qui savaient en exploiter les avantages. Mon conseil… à deux francs : n’hésitez plus, et franchissez le pas du Cloud dès maintenant, avant que d’autres ne le fassent à votre place. Steel Blue peut vous aider dans cette démarche, en maîtrisant les risques de cette transformation. Notre expertise vous permettra d’éviter les écueils habituels et de passer haut la main la barrière du Cloud. Nos produits serveurs, stockage et réseau en forfaits mensuels tout inclus vous feront économiser sur vos budgets informatiques, et vous atteindrez l’excellence IT. Contactez-nous, c’est le moment est idéal, vous ne le regretterez pas.

Steel Blue : all inclusive, all right !


Voyage dans le Cloud : embarquement immédiat

voyage_cloudLe Cloud, vous y pensez. Pour vous simplifier la vie, travailler plus efficacement, faire des économies. Ou tout cela en même temps. Mais vous ne savez pas par quel bout prendre le problème. Et vous refusez l’obstacle.

Pourtant, c’est bien maintenant que vous devez agir si vous souhaitez encore prendre le train en marche. Prenez le temps de lire ces quelques lignes : elles vous permettront d’appréhender simplement votre projet de migration. Un voyage dans le Cloud tout en douceur, aussi simple que de compter jusqu’à 3.

1 – Faites un état des lieux (ou comment préparer ses bagages)

Le temps est assassin paraît-il. Il a en tout cas transformé votre informatique : les couches se sont accumulées, silencieusement mais implacablement. Il est maintenant temps de simplifier, rationaliser, économiser. Mais avant de démarrer, il vous faut faire le point. Quels sont vos usages, vos besoins, les applications critiques pour votre entreprise ? Quelles sont surtout les améliorations que vous attendez ? Les fonctions qui vous font défaut au quotidien pour travailler efficacement ? Une fois cet inventaire fait, vient le temps de l’intégration. Ou comment s’assurer de faire fonctionner tous ces services au diapason. Et si vous voulez aller encore plus loin, il sera possible d’ajouter une pincée d’avant-garde et de déceler les besoins cachés qui feront la différence.

2 – Planifiez votre voyage dans les nuages

Bien, il est maintenant l’heure de mettre de l’ordre dans tout cela, et de régler les différentes phases de la transformation comme du papier à musique. Vous commencerez probablement par les sauvegardes à distance. Elles s’intègrent de manière simple et non-intrusive dans l’existant. Et puis, progressivement, vous connecterez votre réseau au Cloud en toute sécurité, pour y déplacer au fur et à mesure vos services : l’annuaire d’entreprise, la messagerie Exchange, le serveur de fichiers, les applications métier. Et une fois tout cela en place, vous pourrez même imaginer virtualiser vos postes de travail, et les remplacer par des terminaux gérés à distance et économes en énergie. Qui l’eut cru ?

3 – En voiture !

Planifier, pourquoi pas. Mais déployer reste la finalité. Vient alors le temps de la migration. Peu importe la destination, seul le voyage compte : cette étape est cruciale. Tout d’abord parce que vous ne pouvez pas arrêter votre entreprise, la migration doit être transparente. Et parce que vos données sont cruciales, elle se doit d’être effectuée en toute sécurité. Histoire de ne rien perdre en chemin. Et d’arriver sain et sauf à votre destination. A la clé : vous bénéficierez de tous les avantages du Cloud. Une informatique moderne, fiable et efficace, un véritable boost pour votre activité.

Aucun doute là-dessus, vous savez compter jusqu’à 3. Mais peut-être avez-vous tout de même besoin d’un peu d’aide pour passer à travers ces quelques étapes. Pas de souci, Steel Blue est là pour vous accompagner, à votre rythme : contactez-nous dès maintenant. Nos prestations de Consulting vous permettront d’y voir un peu plus clair, et de vous donner une vision à moyen terme. Nos services d’hébergement et de gestion de vos serveurs, données et réseau vous amèneront progressivement à mettre tout cela en musique, concrètement.