lili-care

LILI CARE est une organisation d’aide et de soins infirmiers à domicile. Elle se veut novatrice et moderne dans sa conception des soins et son fonctionnement au quotidien. Notamment au travers de l’exploitation de son informatique. Quand a surgi la première vague du Covid-19, elle a pu s’appuyer sur ses outils Cloud, fraîchement déployés. Et surfer dessus plutôt que de la subir de plein fouet.

Lorsqu’au mois de février, LILI CARE nous a contacté, le virus n’était encore qu’une menace un peu irréelle et diffuse, mais qui se rapprochait. Personne n’imaginait encore que le semi-confinement guettait, et qu’il allait remettre en cause nos habitudes de vie et de travail. A cette époque, le cahier des charges était donc simple : consolider et centraliser les données générées depuis 2018, date de la création de l’entreprise. Celles-ci étaient jusque-là éparpillées sur les postes internes, et souvent dupliquées. L’idée de mettre en place un NAS avait traversé l’esprit de ses dirigeantes, mais les contraintes et les coûts imposés par leur espace de bureaux les ont rebutées. Marine Lefebvre, en charge de la communication, nous en dit plus.

Nos bureaux sont situés dans un espace de coworking. Y mettre en place un NAS nécessitait de définir un réseau séparé pour LILI CARE, avec des coûts démesurés par rapport à nos besoins et notre budget. Nous avons donc sauté cette étape, et décidé de nous tourner vers un hébergement Cloud. Après quelques recherches, nous avons estimé que Steel Blue était la mieux placée pour nous offrir le service dont nous avions besoin. Leur expertise Cloud était rassurante pour nous qui n’avions pas envisagé initialement ce type de solution.

Après analyse des besoins, c’est naturellement que nous avons proposé à LILI CARE un stockage Cloud Microsoft via des abonnements SharePoint. Simple d’emploi, efficace et performant, disponible sur tous types d’appareils, il bénéficie depuis le début de l’année 2020 d’un stockage en Suisse, particulièrement important pour les sociétés soucieuses de ne pas voir leurs données sensibles quitter le territoire. Ce qui est le cas de LILI CARE, qui traite des données personnelles. Après une mise en service ultra-rapide, les données étaient migrées et le service en production.

Nous avons démarré le projet à la toute fin du mois de février. La définition des comptes, des espaces de stockage et des permissions s’est faite très rapidement. Et avant la mi-mars, le service était opérationnel et les données migrées. nous confie Aline Cornaz, la directrice. Le confinement est arrivé juste après. Pour tout dire, la rapidité d’action de Steel Blue et le choix de ce service nous ont sauvé la mise. La formation et la mise en place ont été réalisées entièrement à distance. Si nous avions parié sur un NAS à installer dans nos bureaux, la situation aurait été passablement différente.

La montée en compétence sur ses nouveaux outils s’est donc faite au pas de charge pour LILI CARE, contrainte et forcée par les événements. Mais, comme un mal pour un bien, le service était pleinement intégré au quotidien de l’entreprise une fois la vague passée. Le moment était alors idéal pour envisager d’autres services, le Covid-19 était aussi passé par-là. Car les comptes de LILI CARE peuvent évoluer au besoin pour ajouter de nouvelles fonctionnalités. Avec le travail collaboratif et la visio-conférence via Teams par exemple, comme en témoigne Marine Lefebvre.

Une fois que nous disposions de nos comptes Microsoft, nous savions que nous pouvions activer d’autres services. La crise sanitaire nous a permis de nous rendre compte à quel point nous devions disposer d’outils modernes pour assurer la continuité d’activité de LILI CARE. Nous envisageons donc maintenant d’étendre l’usage de Teams en interne pour les postes administratifs.

Toute contrainte est génératrice d’opportunités. LILI CARE en a fait l’expérience, en déployant ses nouveaux outils au moment qui était peut-être le moins opportun. Mais avec à la clé, des gains immédiats en termes de souplesse et de mobilité, qui leur auront permis de continuer à délivrer leurs services dans la pire des situations. Coup de chance ? Pas seulement, car si le timing était en leur faveur, le choix raisonné d’une solution Cloud moderne dépendait uniquement de leur volonté. La crise leur aura donné raison.

Emmanuel Dardaine

emmanuel dardaine expert cloud