Archive d’étiquettes pour : architectes

Les ingénieurs et les architectes ne sont pas les professionnels les plus adeptes du Cloud. En cause : leur exploitation de fichiers volumineux qui n’apprécient pas l’utilisation à distance. La généralisation du télétravail les a pourtant éloignés de leurs données. Heureusement, les évolutions technologiques récentes les ont aidés dans cette démarche. Et la donne a fini par changer.

Si les ingénieurs et les architectes sont peu enclins à utiliser le Cloud, c’est pour une raison bien différente de celles qui sont classiquement mises en avant par le reste des professionnels – sécurité ou contrôle des données. Non, ces professions techniques mettent en général plutôt en avant le manque de confort dans l’exploitation de leurs fichiers.

Il faut dire qu’ils utilisent des programmes gourmands, procédant à des calculs intensifs et utilisant largement la 3D. Les fichiers générés par ces programmes – plans, modélisations et rendus 3D – sont par nature très volumineux. On ne parle pas de PDF ou de fichiers Word de quelques centaines de kilo-octets, mais bien de fichiers techniques pesant plusieurs centaines de mégaoctets, voire plus. Soit un facteur 1’000.

Ingénieurs, architectes : même combat

L’exploitation de ces fichiers repose donc généralement sur un serveur local, au plus proche des stations de dessin censées les utiliser. En n’utilisant qu’un réseau local et une distance la plus courte possible entre stockage et poste de travail, la latence pour ouvrir ou enregistrer ces fichiers mastodontes est réduite au minimum et le confort est préservé. Ce mode de fonctionnement permet aussi de conserver une fonction essentielle : le verrouillage des fichiers en écriture, qui évite la modification concurrente des fichiers.

Jusqu’à maintenant, ce principe de travail était donc le plus répandu, et peu de choses ne semblaient pouvoir le remettre en question. C’était évidemment sans compter sur la pandémie, qui a renvoyé tout le monde à la maison, et amené les collaborateurs à se connecter à distance aux ressources de l’entreprise. Avec plus ou moins de bonheur et de confort. Les ingénieurs et les architectes se sont donc retrouvés éloignés de facto de leur chères (et lourdes) données.

Avec la pandémie, il a fallu improviser pour accéder à distance aux volumineux fichiers de dessin et de conception

Ils se sont donc connectés au réseau de l’entreprise, via un VPN, et ont tenté d’ouvrir leurs fichiers comme ils le faisaient habituellement : un double clic dans Windows Explorer ou depuis le Finder Mac. Mais les couches venues se rajouter entre leur ordinateur et les fichiers – la connexion Internet de la maison, le VPN et le firewall, le trajet aller-retour via Internet – les ont vite fait déchanter. Il était tout simplement impossible de travailler “comme au bureau”.

Il a donc fallu improviser pour retrouver du confort. Au détriment de certains processus métiers, fatalement, ou même de la sécurité la plus élémentaire. Ainsi, les fichiers ont été copiés localement afin de travailler à nouveau dans des conditions acceptables. Corollaire de cette nouvelle façon de procéder : le verrouillage des fichiers avait disparu, et les risques de créer des versions de fichiers divergentes étaient grands, si les équipes ne prenaient pas le soin de mettre en place quelques garde-fous.

La technologie au secours des métiers techniques

Une fois décrit ce paysage, il serait logique de penser que les solutions manquent, et que cet état de fait est là pour durer. A moins de faire maigrir drastiquement les fichiers, ce qui n’est pas envisageable. Ce serait sans compter sur les avancées technologiques des éditeurs de logiciels, qui ont parié depuis longtemps sur le Cloud et qui se doivent d’adresser aussi ce marché. Comment ?

Prenons le cas d’Autodesk, un des leaders des logiciels de dessin technique en entreprise. Si ses produits supportent naturellement le stockage des fichiers sur un serveur local, ils permettent maintenant également l’utilisation du stockage Cloud. Par exemple, grâce à un partenariat avec Microsoft depuis 2019, il est possible d’utiliser OneDrive ou SharePoint pour enregistrer plans et modèles Autodesk, directement depuis les logiciels de l’éditeur.

Ces rapprochements entre leaders technologiques ne sont pas anodins, et démontrent les efforts consentis pour adresser les cas d’usage les plus complexes et les plus exigeants. Autrement dit, ils dénotent la tendance prise par le marché informatique, à savoir une généralisation du Cloud dans tous les secteurs.  Même s’il reste encore bien du chemin : tout d’abord parce que le verrouillage de fichiers n’est pas supporté nativement chez Microsoft, et que des corruptions de fichiers peuvent survenir.

Les outils Cloud standard ne suffisent pas forcément, alors Autodesk a pris les choses en main

Dans cette démarche de délocalisation des fichiers, Autodesk, encore lui, explore une seconde voie : la mise à disposition de son propre stockage Cloud. Cette alternative permet de passer outre les limitations liées à l’utilisation d’un Cloud tiers. Tout d’abord, la maîtrise de la chaîne de bout en bout permet de conserver l’intégrité des fichiers : quoi de mieux qu’un stockage Autodesk pour conserver des fichiers produits et sauvegardés par un logiciel Autodesk ?

Surtout, le développement de composants logiciels spécifiques permet de contourner l’absence de verrouillage de fichiers dans le Cloud. Ainsi, Autodesk Connector est un petit programme qui s’interface entre le logiciel de dessin et le stockage Cloud de l’éditeur pour s’assurer qu’un fichier ouvert, même à distance, ne sera pas modifié en parallèle par un autre utilisateur.

Un stockage Cloud illimité pour 0.-

Reste à évoquer le coût de ce stockage. Conscient que l’adoption de sa solution nécessite quelques incitations, et que la concurrence se renforce un peu plus chaque jour, Autodesk a tout simplement décidé depuis quelques mois de la rendre gratuite, ou plutôt de l’intégrer aux licences AEC (Architecture, Engineering & Construction) déjà souscrites par ses clients. Et ceci sans limite de stockage. En donnant d’un côté le confort que les utilisateurs attendaient, et en n’ajoutant pas de surcoût, Autodesk met toutes les chances de son côté pour capter la clientèle.

Mieux, le stockage documentaire en ligne d’Autodesk est également celui utilisé pour stocker les données de sa solution BIM360. BIM (Building Information Modeling) est un ensemble d’outils de modélisation des bâtiments, qui permet notamment le travail collaboratif sur un même projet (plusieurs utilisateurs, de plusieurs corps de métier). Ce modèle nécessite de centraliser les données de représentation des bâtiments, et là encore le stockage Cloud prend tout son sens.

Pour les ingénieurs et les architectes, nous sommes donc à l’aube d’une révolution. Ce secteur, qui avait été épargné par la transition Cloud qui sévit dans d’autres, moins exigeants, est désormais dans le radar des fournisseurs de solutions en ligne. La maturité des outils combinée au besoin grandissant de travail collaboratif dans ces métiers techniques en font désormais des candidats idéaux pour démontrer la puissance des outils Cloud.

Emmanuel Dardaine

emmanuel dardaine expert cloud

Les métiers techniques ont leurs spécificités : des plans électroniques volumineux, et une activité qui alterne présence au bureau et visites de chantier. Sans compter des échanges fréquents avec de nombreux corps de métier. Voici une solution Cloud clé en main pour les adresser et accélérer votre activité.

Que vous soyez ingénieurs ou à la tête d’un cabinet d’architecture, votre métier vous confronte à plusieurs enjeux. D’une part, combiner des visites sur le terrain qui peuvent mobiliser vos ressources et accaparer une large part de votre temps. D’autre part, tenir les délais imposés par les maîtres d’ouvrage ou les propriétaires. Tout en coordonnant les entreprises en charge de réaliser les travaux. Vous devez donc faire preuve d’efficacité et d’organisation dans un environnement où chaque minute est comptée. Le Cloud peut heureusement venir à votre rescousse pour vous aider à résoudre ce casse-tête.

1 – Optez pour la fibre

A volume de données important, connexion Internet efficace. Equipez votre bureau d’une connexion Internet digne de ce nom, en ultra haut débit. La fibre optique reste le support de référence. Elle est désormais largement disponible en Suisse. Mais si ça n’était pas le cas dans vos bureaux, les dernières avancées technologiques sur le cuivre (VDSL) vous permettent aussi d’obtenir les vitesses en phase avec vos besoins. 100Mbps devient dorénavant la norme. Et une fois la connexion en place, à vous les possibilités illimitées offertes par le Cloud et la mobilité des données.

2 – « Mobilisez » vos données

Le volume des plans que vous manipulez ne permet pas leur stockage dans le Cloud. Les dessinateurs vous en voudraient probablement… Pour autant, votre besoin de mobilité demeure. Comment concilier l’inconciliable ? Optez pour un système de stockage de fichiers intelligent et performant, doté de capacités Cloud. Il saura vous fournir les performances nécessaires à la gestion de vos planches. Et vous permettra d’accéder à vos données sur le terrain. Ses atouts ? En réunion de chantier, vous prenez des notes et des photos : elles sont alors enregistrées dans la seconde sur votre stockage, et mises à disposition de votre secrétariat pour en faire un rapport dans les minutes qui suivent. Votre prochain rendez-vous vous fait constater des défauts ou des malfaçons : vous enregistrez directement les photos dans le dossier de l’affaire, et vous les partagez sans délai avec l’artisan chargé de corriger le tir, pour une réactivité ultime. Tout ceci depuis votre smartphone ou votre tablette.

Votre environnement de travail complet vous accompagne sur le terrain ou à la maison

3 – Partagez sans compter

De retour au bureau, vous retrouvez votre environnement de travail et votre logiciel de dessin préféré. Vous terminez le plan d’une autre affaire. En un seul clic, vous en publiez une mise à jour et vous notifiez les corps de métier concernés que le nouveau plan d’exécution est prêt. Vos partenaires se connectent sur votre site Web pour le télécharger, via une page dédiée et sécurisée par une mot de passe unique. Après consultation, les plans modifiés vous sont retournés sur le même espace. Vous pouvez les consultez et intégrer les modifications une fois validées. Tout cela depuis un seul et unique espace de travail, dans votre explorateur de fichiers habituel, et en quelques clics de souris.

4 – Externalisez le reste

Par souci de sécurité, vous consolidez vos données avec une sauvegarde externe et automatique dans le Cloud. En cas de sinistre ou de vol, vous avez la garantie de les remettre en ligne en un temps record. Et pour les activités de backoffice, telles que le traitement des expertises, des contrats et des procès verbaux, vous déployez pour vos équipes des postes de travail virtuels, fiables et mobiles. Non seulement vos données vous suivent en déplacement, mais votre environnement de travail complet vous accompagne sur le terrain ou à la maison, fichiers et messagerie compris.

Vous aimeriez voir cette solution en action ? En connaître le coût et le retour sur investissement ? Nous sommes là pour vous faire une démonstration et vous présenter les chiffres. Sachez d’ores et déjà qu’avec le Cloud, vos investissements seront limités puisque vous payez à l’usage. Alors n’hésitez plus et contactez-nous pour découvrir une solution Cloud moderne adaptée à votre métier. Et prenez une longueur d’avance sur vos concurrents.

Steel Blue : all inclusive, all right !

La construction, vous connaissez. En tant qu’architecte, vous délivrez des projets, souvent complexes, tout au long de l’année. Mais qu’en est-il de la construction de votre informatique ? Et où en êtes-vous avec le Cloud ? Cet article est fait pour vous. Il vous démontre comment optimiser les performances de votre informatique pour vous aider à atteindre l’excellence dans vos projets. Et accessoirement dépasser vos concurrents, tout en abaissant vos coûts.

Toujours plus de données

Votre premier souci, ce sont les données. Notamment les plans que vous manipulez au quotidien et qui consomment votre espace de stockage, un peu plus chaque jour. A tel point que vos disques se retrouvent rapidement saturés et qu’il faut les remplacer. Comme il s’agit de disques partagés, ils coûtent cher. Coup de chance, le stockage des fichiers dans le Cloud vous permet de vous affranchir de cette limite : vous ne payez que pour ce que vous utilisez, sans avoir besoin de réserver de l’espace à l’avance. D’autant plus appréciable que les coûts de stockage y sont les plus bas du marché. Surtout, vous n’avez plus besoin d’investir : vous louez votre espace. Vous économies sont directes, immédiates, tangibles. Et si jamais vous vouliez les abaisser encore, archivez les dossiers dont vous n’avez plus besoin en ligne. En bonus, vos données sont sauvegardées avec des taux de disponibilité et de durabilité hors norme. Elles sont à l’abri, vous aussi : finis les aléas et les retards qui vont avec. Au final : vous maîtrisez les coûts et les risques.

Sur la route

Maintenant que les plans sont faits, il est temps d’aller voir ce que cela donne sur le terrain. Vos plans sont imprimés, mais… on n’est jamais à l’abri d’une demande de dernière minute. Avoir ses données disponibles dans le creux de sa poche est plus qu’utile. Le Cloud centralise vos données et les rend disponibles sur votre smartphone ou sur votre ordinateur portable. Avec le même confort depuis le bureau si vous êtes connectés à un réseau 4G. Qui plus est, vous pouvez les partager avec d’autres personnes, à la demande. Notez, ça marche aussi pour vos comptes rendus de chantiers que vous pouvez éditer et partager à la volée. Evidemment, tout cela se fait dans le plus grand respect des règles de sécurité : cryptage des données lors des transferts, connexion sécurisée au Cloud. Travailler n’a jamais été aussi souple et rapide. A la clé : un gain de temps appréciable. Et des données protégées.

Le succès aidant

Les affaires vont bien, et vous décidez d’ouvrir un second bureau dans une région au fort potentiel. Heureusement, vous pouvez interconnecter vos bureaux pour partager encore plus simplement les données. Là encore, le résultat est visible dès le premier jour. Les échanges sont fluides et rapides, et votre informatique n’est plus un frein. Au contraire, c’est un accélérateur. Vous gagnez du temps pour peaufiner les détails. Et gagner la confiance de vos clients par la même occasion. Les changements de dernière minute ne sont plus des obstacles : votre informatique réagit à votre rythme.

Steel Blue vous accompagne

Vous aimeriez voir tout cela en action, concrètement ? Steel Blue vous propose de vous en faire la démonstration, gratuitement. Nos gammes Data et Network sont là pour répondre à vos besoins et vous rendre plus efficace dans l’exploitation de votre informatique. En location mensuelle all inclusive, évidemment. Et sans avoir à investir. Et pour finir de vous convaincre, laissez-nous vous guider grâce à notre offre de Consulting. Laissez-nous un message dès maintenant pour prendre rendez-vous. Vous ne serez pas déçu.

Steel Blue : all inclusive, all right !