Archive d’étiquettes pour : cloud

l'informatique d'entreprise dans le Cloud

Vous ne pourrez pas y échapper, le Cloud est partout. J’en prends d’ailleurs le pari avec vous : dans quelques années, on ne parlera plus de Cloud. Ca sera tout simplement l’informatique standard. « The new normal » comme l’a récemment nommé Andy Jassy, patron emblématique d’Amazon Web Services, leader incontesté du Cloud public.

Et pourtant, vous vous demandez encore si tout cela est bien fait pour vous et votre entreprise. Les mythes ont la peau dure, qui vous font vous poser tout un tas de questions. En voici quelques-unes, abordées sans détour, qui vous aideront à démystifier le Cloud.

Le Cloud est réservé aux grandes entreprises

Le Cloud est né des grandes entreprises, qui ont tout d’abord utilisé les technologies du nuage pour construire leurs propres Clouds privés. Pour les technophiles, on parle là principalement de la virtualisation de serveurs. Mais la maturité aidant, ces technologies ont été rendues disponibles aux petites entreprises. En particulier parce que les prix se sont démocratisés. La multiplication des acteurs dans le Cloud public a permis ensuite de ne même plus avoir à déployer ces technologies en propre. Aujourd’hui, le Cloud convient à toutes les tailles d’organisations.

Le Cloud n’est pas assez sécurisé

Aucun fournisseur de Cloud public ne vous garantit une sécurité de A à Z sur un plateau. C’est l’exploitant du Cloud qui doit gérer cette sécurité, notamment au niveau du réseau, des applications et des serveurs. En ce sens, le Cloud n’est ni meilleur ni pire qu’un serveur géré localement. Et un virus restera toujours un virus, que seul l’administrateur sera responsable d’éradiquer. Mais au niveau des infrastructures, vous accédez à des paliers de sécurité hors d’atteinte avec vos propres machines : tout y est dupliqué pour assurer la pérennité des données et des services, et les centres de données équivalent à de petits Fort Knox protégés électriquement et climatiquement.

Adopter le Cloud à 100% n’est pas possible

Et pourtant… Un exemple marquant ? Netflix ne possède aujourd’hui pas sa propre infrastructure, et la loue entièrement à Amazon. Même si ces exemples ne sont encore que des exceptions, ils indiquent clairement la direction que prend le marché. En attendant, vous pouvez progressivement basculer dans le Cloud, en fonction de vos besoins et de vos contraintes. Comme le Cloud sera devenu un standard incontournable dans quelques années, autant prendre le virage le plus tôt possible.

Le Cloud me fait perdre le contrôle

Avoir son propre matériel, dans ses locaux, que l’on peut toucher, c’est rassurant. Si quelque chose devait arriver, il suffirait de partir avec son serveur sous le bras. Mais que peut-il arriver aujourd’hui à votre serveur qui nécessiterait d’en arriver là ? Pas grand-chose à vrai dire. En revanche, vous n’êtes pas à l’abri d’un incendie, d’un dégât des eaux, d’un vol. Bref, d’événements qui se produiront en votre absence, et que la disponibilité physique de votre chère machine n’empêcheront pas. Dans le Cloud, ces risques sont quasiment réduits à néant. Et par définition, vos données sont gérables de manière sécurisée à n’importe quel moment depuis n’importe où.

Je ne sais pas où sont mes données dans le Cloud

Les Cloud publics sont aujourd’hui conscients qu’ils ne gagneront pas de parts de marché sans transparence à ce sujet. La plupart proposent d’ailleurs de choisir l’emplacement des données et des serveurs que vous leur louez. Et ils sont présents sur tous les continents, ou presque. Il n’en reste pas moins que les acteurs majeurs sont généralement américains, et soumis au Patriot Act. Entre nous, s’il n’y avait que le Patriot Act, cela serait un moindre mal… Mais si vous préférez, et c’est légitime, que tout cela reste en Suisse, aucun problème. Chez Steel Blue, nous travaillons par exemple avec Exoscale, un des leaders suisses des Clouds publics. Dans ce cas, vos machines tourneront dans un ancien bunker de l’armée au fin fond d’une montagne. Rassurés ?

Le Cloud me rend captif

Si vous avez pu faire le chemin aller, pourquoi serait-il impossible de faire le chemin retour ? Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : une migration reste une migration, avec toute la complexité que cela implique. Mais fondamentalement, un serveur, qu’il soit physique ou virtuel, reste aussi un serveur. La vérité sur le Cloud, c’est que vous n’en reviendrez pas, au propre comme au figuré.

Le Cloud n’est pas conforme

Les acteurs du Cloud l’ont bien compris : l’exemplarité prime. C’est pourquoi ils se sont tous lancés dans une course à la certification : ISO (sécurité), PCI-DSS (paiement par carte), etc. Les conditions d’hébergement respectent les standards les plus élevés de l’industrie. Là encore, plus que ce que vous ne pourrez vous offrir par vous-mêmes.

Le Cloud est complexe

Le Cloud donne parfois l’illusion de la simplicité, parce que nous utilisons tous les jours des outils dans le nuage à titre privé (iCloud, Flickr, etc.). Tout y est automatique, facile, transparent, immédiat. Pour une entreprise, utiliser un Cloud public n’est en revanche pas simple, mais… iriez-vous gérer vous-mêmes vos serveurs physiques ? C’est peu probable. Au final, il n’y a pas de différence, et il s’agit d’un travail de spécialiste. Avec la gestion du matériel en moins, tout de même.

Le Cloud est un effet de mode

Le Cloud existe depuis toujours ! Comment ? Rappelez-vous votre premier serveur de messagerie : il s’agissait ni plus ni moins que d’un serveur Cloud qui hébergeait vos emails sur Internet… et qui ne disait pas encore son nom. La vraie différence réside dans la généralisation du modèle à toutes les applications et toutes les couches informatiques. Et sa sécurisation : les modèles de Cloud (ils sont nombreux) permettent notamment d’héberger vos services dans un Cloud public tout en le privatisant complètement. Le Cloud est là pour durer.

Le Cloud coûte plus cher

Faisons un inventaire rapide : si vous achetez un serveur, vous devrez également payer pour sa mise en place/service, souscrire un contrat de maintenance, l’alimenter en électricité et en air plus ou moins frais (ces deux derniers points sont largement négligés), puis le remplacer au bout de 3 à 5 années. Sans même parler des pannes auxquelles vous devrez faire face entre temps. La location d’un serveur dans le Cloud, c’est une montant unique, forfaitaire, mensuel, connu et sans surprise. Chez Steel Blue, nous parions que vous ferez 20% d’économie au moins. C’est ce que nous constatons au quotidien chez nos clients.

Le Cloud n’est pas souple

Combien de temps vous a pris l’installation de votre dernier serveur ? Entre la commande, la livraison, l’installation, la connexion et la mise en service, on parle bien de semaines, non ? La mise en ligne d’un serveur dans un Cloud public est l’histoire de quelques dizaines de secondes. Vous avez bien lu. Et cela fonctionne aussi dans l’autre sens, lorsqu’il s’agit de supprimer un serveur. Avec l’avantage de ne payer que ce que vous utilisez. Rajoutez à cela la richesse fonctionnelle des environnements de Cloud, qui vous permettent de déployer des réseaux complets en un temps record. Plus souple, on ne peut pas.

Le Cloud n’est pas fiable

En la matière, c’est le manque de repère qui fait défaut. Lorsque les grandes entreprises n’utilisaient pas le Cloud, on n’avait pas idée des pannes qu’elles connaissaient. Aujourd’hui, le moindre incident fait la Une des journaux. Toutefois, le Cloud pousse l’industrialisation de l’informatique à son degré le plus élevé, comme jamais auparavant. Notamment grâce à la mutualisation extrême des moyens de production. Ce qui permet d’offrir des niveaux de service sans précédent. Et ces niveaux sont l’objet d’engagements contractuels. Malgré une déformation médiatique des événements, le Cloud est probablement ce qui se fait de plus fiable à l’heure actuelle.

Prêts à faire le pas ?

Parce qu’il redéfinit l’informatique standard telle que nous la connaissons depuis l’avènement d’Internet, le Cloud peut vous paraître comme une rupture. Il représente toutefois l’avenir de l’informatique d’entreprise, avant de devenir tout simplement l’informatique. S’il devait subsister le moindre doute, n’hésitez pas à contacter Steel Blue, et nous nous ferons à réel plaisir de répondre à vos questions et vous accompagner dans cette transformation inévitable mais tellement bénéfique pour votre entreprise.


La construction, vous connaissez. En tant qu’architecte, vous délivrez des projets, souvent complexes, tout au long de l’année. Mais qu’en est-il de la construction de votre informatique ? Et où en êtes-vous avec le Cloud ? Cet article est fait pour vous. Il vous démontre comment optimiser les performances de votre informatique pour vous aider à atteindre l’excellence dans vos projets. Et accessoirement dépasser vos concurrents, tout en abaissant vos coûts.

Toujours plus de données

Votre premier souci, ce sont les données. Notamment les plans que vous manipulez au quotidien et qui consomment votre espace de stockage, un peu plus chaque jour. A tel point que vos disques se retrouvent rapidement saturés et qu’il faut les remplacer. Comme il s’agit de disques partagés, ils coûtent cher. Coup de chance, le stockage des fichiers dans le Cloud vous permet de vous affranchir de cette limite : vous ne payez que pour ce que vous utilisez, sans avoir besoin de réserver de l’espace à l’avance. D’autant plus appréciable que les coûts de stockage y sont les plus bas du marché. Surtout, vous n’avez plus besoin d’investir : vous louez votre espace. Vous économies sont directes, immédiates, tangibles. Et si jamais vous vouliez les abaisser encore, archivez les dossiers dont vous n’avez plus besoin en ligne. En bonus, vos données sont sauvegardées avec des taux de disponibilité et de durabilité hors norme. Elles sont à l’abri, vous aussi : finis les aléas et les retards qui vont avec. Au final : vous maîtrisez les coûts et les risques.

Sur la route

Maintenant que les plans sont faits, il est temps d’aller voir ce que cela donne sur le terrain. Vos plans sont imprimés, mais… on n’est jamais à l’abri d’une demande de dernière minute. Avoir ses données disponibles dans le creux de sa poche est plus qu’utile. Le Cloud centralise vos données et les rend disponibles sur votre smartphone ou sur votre ordinateur portable. Avec le même confort depuis le bureau si vous êtes connectés à un réseau 4G. Qui plus est, vous pouvez les partager avec d’autres personnes, à la demande. Notez, ça marche aussi pour vos comptes rendus de chantiers que vous pouvez éditer et partager à la volée. Evidemment, tout cela se fait dans le plus grand respect des règles de sécurité : cryptage des données lors des transferts, connexion sécurisée au Cloud. Travailler n’a jamais été aussi souple et rapide. A la clé : un gain de temps appréciable. Et des données protégées.

Le succès aidant

Les affaires vont bien, et vous décidez d’ouvrir un second bureau dans une région au fort potentiel. Heureusement, vous pouvez interconnecter vos bureaux pour partager encore plus simplement les données. Là encore, le résultat est visible dès le premier jour. Les échanges sont fluides et rapides, et votre informatique n’est plus un frein. Au contraire, c’est un accélérateur. Vous gagnez du temps pour peaufiner les détails. Et gagner la confiance de vos clients par la même occasion. Les changements de dernière minute ne sont plus des obstacles : votre informatique réagit à votre rythme.

Steel Blue vous accompagne

Vous aimeriez voir tout cela en action, concrètement ? Steel Blue vous propose de vous en faire la démonstration, gratuitement. Nos gammes Data et Network sont là pour répondre à vos besoins et vous rendre plus efficace dans l’exploitation de votre informatique. En location mensuelle all inclusive, évidemment. Et sans avoir à investir. Et pour finir de vous convaincre, laissez-nous vous guider grâce à notre offre de Consulting. Laissez-nous un message dès maintenant pour prendre rendez-vous. Vous ne serez pas déçu.

Steel Blue : all inclusive, all right !


Le Cloud, vous en entendez parler. Dans la presse, à la télé, chez vos confrères. Sans trop savoir quels bénéfices votre entreprise pourrait en tirer. Et pourtant, cette petite musique résonne dans votre tête. Il doit bien y avoir un intérêt ! Et vous avez raison. Mais le temps passe. Et vous vous dites que vous pourriez bien rater le coche. Vous avez encore raison.

C’est maintenant que vous devez agir, avant que vos concurrents ne le fassent à votre place et qu’ils donnent à leur informatique un avantage décisif.

Dans cet article, nous allons vous démontrer comment vous aussi, vous pouvez « passer dans le Cloud ». Mieux que ça : nous allons vous montrer à quel point c’est simple et avantageux. Avec l’aide de Steel Blue évidemment.

Vous, rien que vous

Faisons une hypothèse : vous êtes une fiduciaire, ou un cabinet d’architecte. Ou… Peu importe en fait, vous êtes vous, ce qui suit s’applique à toute PME d’ici et d’ailleurs. Mais surtout à la vôtre.

Au fil des ans, votre informatique s’est étoffée. Et vous avez accumulé les serveurs : messagerie, serveur de fichiers, intranet, base de données, gestion de la clientèle. Il a fallu parfois improviser. A tel point que vos machines se trouvent à l’étroit dans un local annexe. Sans climatisation digne de ce nom. Coup de chance : vous disposez d’une alimentation électrique sécurisée. A quand remonte son dernier contrôle ? Aïe… elle pourrait bien vous jouer des tours…

Bref, comme toute PME, vous avez naturellement fait grandir votre parc matériel, aujourd’hui vieillissant. Mais sans adapter forcément les conditions d’exploitation.

Externalisation informatique complète - Etape #1

Sans surprise, les risques que vous prenez sont élevés :
– vieillissement accéléré du matériel en période de forte chaleur ;
– risque important de panne et d’indisponibilité des données ;
– lourds investissements de renouvellement à prévoir ;
– des coûts d’exploitation cachés, mais pourtant bien réels.
En un mot comme en cent : vous ne maîtrisez plus vraiment les risques, et vous ne contrôlez pas vos coûts.

Pas convaincu ? Un rapide calcul montre que les seuls frais d’électricité d’un serveur de 300W se montent à près de 2’000 francs par an ! Rajoutez-en autant pour la climatisation. Auriez-vous fait cette estimation ?

Evidemment, une externalisation informatique complète vous traverse parfois l’esprit. Mais vous avez toujours reculé devant l’obstacle : exposer vos données au reste du monde ? jamais !

Bien au contraire, vous allez les protéger. Et voici comment.

Du plus simple au plus… simple

Procédons par étape. Pour commencer, que diriez-vous de migrer vos applications Web ? Ce sont celles que vous utilisez via votre navigateur Internet. Grâce à des certificats et une gestion élaborée de l’accès à Internet, vous pouvez tout à fait déplacer ces services sans changer quoi que ce soit. Si ce n’est l’adresse que vous devrez taper dans le navigateur. Vous disposez dans ce cas d’une première barrière de protection, et les données de vos applications sont cryptées entre le Cloud et vous. Aucun risque de vous les faire écouter par on ne sait qui. Suivez mon regard.

A vous la location mensuelle tout compris Steel Blue. Avec un de nos serveur de base, comptez 25% d’économie par rapport à un serveur hébergé chez vous. Pour un service incomparable. Notre support est sans limite. Et le serveur vous est dédié : vous ne le partagez par avec d’autres clients. Sauvegardes et surveillance comprises. Gestion complète par nos soins et 99.99% de disponibilité des données.

Externalisation informatique complète - Etape #2

Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Au lieu d’externaliser dans le Cloud, imaginez plutôt y privatiser vos services. Rien de plus simple ! Vous pouvez connecter vos bureaux au Cloud via une liaison sécurisée. Une sorte de gilet pare-balles pour vous données. Et voilà ! A vous le réseau privatif virtuel.

Mettre en place une telle solution est un jeu d’enfant. Remplaçons votre box Internet par un routeur professionnel. Et comme on ne change pas un équipe qui gagne, louez-le, il sera garanti à vie ! Toujours à la mode Steel Blue : surveillance incluse, forfait mensuel tout compris.

Une fois la connexion en place, vous pouvez tout simplement migrer le reste de vos serveurs chez Steel Blue. Avec le déploiement des réseaux de fibre optique et l’explosion des vitesses, nul doute que vos utilisateurs ne verront pas la différence. Vous, si… à la fin de chaque mois.

Externalisation informatique complète - Etape #3

Des gains tangibles, dès le premier jour de l’externalisation informatique

Résumons :
– votre connexion au Cloud est isolée et sécurisée ;
– vos serveurs sont migrés au bout de cette connexion privée, et vous sont dédiés ;
– vous louez vos serveurs et votre réseau, gérés à 100% via des forfaits tout compris ;
– vos données sont sauvegardées sans surcoût.

Les bénéfices sont immédiats :
– vous vous libérez du matériel et des risques qui vont avec (panne, incendie, vols) ;
– vous contrôlez votre budget: finis les investissements lourds, vous passez à la location tout en économisant ;
– vous êtes tranquille : nous nous occupons de tout, et tout est compris dans votre forfait ;
– vous êtes plus efficace : vos données sont disponibles à des taux hors pair, vous gagnez du temps.

Que demander de plus ? Et bien justement : le passage au Cloud rend vos applications mobiles ! Ajoutez une pointe de WiFi Steel Blue, et vous serez gagnant sur toute la ligne.

La touche finale maintenant : vous venez d’ouvrir un succursale à Zürich. Vous allez nous adorer : la connecter à votre informatique sera aussi simple que d’ajouter un de nos fameux routeurs. En location bien sûr, vous l’aviez deviné. Mais ceci sera l’objet d’un prochain article.

Alors, ne réfléchissez plus. Contactez-nous et profitez de notre essai gratuit pendant un mois. Vous n’en reviendrez pas.

Steel Blue : all inclusive, all right !


Votre informatique d’entreprise s’étend, bonne nouvelle ! Les moyens d’accès à votre réseau se multiplient aussi : home office, WiFi, messagerie, etc., pour le plus grand confort de vos utilisateurs. Malheureusement, la menace qui plane sur votre informatique vient le plus souvent de l’intérieur. Difficile de déloger le loup une fois qu’il est dans la bergerie…

Que diriez-vous de prendre le contrôle sur ces risques ? Il suffit de restreindre les portes d’entrée à votre réseau, et d’en contrôler finement les accès. C’est aussi simple que cela.

Dans cet article, nous allons vous démontrer comment protéger votre réseau très simplement grâce à Steel Directory et l’authentification Cloud.

Un réseau comme un autre

Votre réseau n’est probablement pas différent du nôtre. Nous parions que nous y trouverions quelques briques de base telles que :
– un accès Internet ;
– un accès WiFi ;
– un serveur de fichiers ;
– une box pour l’accès Internet et l’accès distant ;
– un serveur de messagerie.

Solutions - Authentification Cloud - Slide #1

Chacun de ces points d’entrée peut s’avérer être une faiblesse potentielle :
– chaque brique dispose de sa propre liste d’utilisateurs ;
– les mots de passe diffèrent d’un service à l’autre pour un utilisateur donné ;
– les accès sont parfois partagés entre plusieurs utilisateurs.

Le résultat ? Certains mots de passe ne sont pas modifiés régulièrement et exposent votre entreprise à des attaques. Pire encore : le départ d’un collaborateur donne lieu à quelques oublis, et des accès restent ouverts. Impossible de savoir quoi fait quoi et quand.

Steel Blue entre en jeu

Etes-vous condamnés à vivre avec cette épée de Damoclès à tout jamais ? Bien sûr que non. Il suffit de mettre en applications quelques principes clés :
– créer une base centrale unique des utilisateurs ;
– définir un mot de passe unique pour chaque utilisateur ;
– connecter les services des utilisateurs sur cette base ;
– authentifier chaque utilisateur individuellement.

Steel Directory vous permet de mettre en place une telle solution très simplement et très rapidement. Le déploiement dans le Cloud vous assure une mise en service éclair. La location mensuelle all inclusive de Steel Blue vous affranchit des investissements lourds. Que demander de plus ?

Les bienfaits de l’authentification Cloud

Avec Steel Directory :
– vous déclarez chaque utilisateur, une fois pour toute ;
– vous assignez les services auxquels il à droit ;
– vous lui simplifiez la vie avec un mot de passe unique.

Dans les faits :
– l’accès à la messagerie est authentifié sur Steel Directory, que ce soit en interne ou sur un smartphone ;
– l’accès aux fichiers est géré par Directory, tout comme les règles de partage entre utilisateurs de ces fichiers ;
– l’accès à distance au bureau est authentifié individuellement par Steel Directory ;
– l’accès au WiFi repose toujours sur le même mot de passe individuel ;
– lorsqu’un ordinateur se connecte sur le réseau câblé, il est aussi authentifié via Directory.

Solutions - Authentification Cloud - Slide #2

Gains immédiats

Les avantages pour vous sont sans appel :
– efficacité : les failles de sécurité sont réduites ;
– tranquillité : le renouvellement des mots de passe est forcé (fini « 123456 » !) ;
– confort : les utilisateurs n’ont plus qu’un seul mot de passe à retenir ;
– implication : les utilisateurs participent plus facilement à la gestion de la sécurité ;
– confidentialité : les données ne sortent plus de l’entreprise ;
– gain de temps : ajouter ou supprimer un utilisateur est l’affaire de quelques minutes.

Vous ne disposez pas encore de tous ces services ? Aucun problème. Steel Directory intègre vos services au fur et à mesure que vous les ajoutez sur votre réseau. Progressivement, en douceur.

Voir plus loin

Vous aimeriez aller encore plus loin ? Couplez Directory avec le reste des services Steel Blue :
– Steel Private Network pour la connexion au Cloud et l’accès à distance ;
– Steel Remote Services pour les services distants dans le Cloud (serveur de fichiers, messagerie) ;
– Steel WiFi pour l’accès au réseau sans fil.

Solutions - Authentification Cloud - Slide #3

Vous n’avez rien remarqué ? Vous vous êtes libéré de votre matériel.

Vous gagnez sur tous les tableaux. Non seulement, votre réseau est protégé comme jamais. Mais vous bénéficiez de tous les avantages des solutions Steel Blue :
– une externalisation complète ;
– une location mensuelle all inclusive ;
– la surveillance permanente de vos services ;
– une interlocuteur unique pour tous vos services.

Maintenant, vous êtes rassurés. Alors contactez-nous et profitez de notre essai gratuit pendant un mois. Vous n’en reviendrez pas.

Steel Blue : all inclusive, all right !