remplacement serveurs informatiques

Toutes les bonnes choses ont une fin. Y compris vos bons vieux serveurs informatiques. Lorsque leurs performances chutent ou que l’espace disque manque, vous savez que leur heure a sonné. Mais aurez-vous le bon réflexe pour les remplacer ? Voici quelques pistes pour vous mettre sur la bonne voie.

Depuis quelques mois, vous l’avez remarqué : accéder à vos fichiers réseau ou votre application de gestion des stocks favorite nécessite pas mal de patience. Les performances ne sont plus au rendez-vous. Sans compter les quelques plantages des dernières semaines qui ne vous disent rien qui vaille. Bref, vous l’avez déjà compris : il va falloir changer votre serveur. La meilleure occasion de revoir votre approche sur la question.

Une histoire de gros sous

Commençons par regarder ce qu’il va vous en coûter. Le matériel pour commencer : quelques milliers de francs à sortir de votre trésorerie pour une machine rutilante et son contrat de maintenance. Puis s’ajouteront les logiciels et leurs licences – Windows notamment. Enfin, les frais d’installation : livraison sur site, déplacement d’un technicien, installation, mise en service, configuration.

A ce stade, le compteur a déjà pas mal tourné. Au bas mot, vous vous en sortirez pour 6’000 à 10’000 francs. Vous devrez y ajouter les frais de projet pour migrer votre application ou vos données. Mais c’est un passage obligé, peu importe la solution que vous adopterez. L’exploitation de votre serveur peut alors commencer.

Des coûts plus ou moins visibles

Une fois votre application en place, vous pouvez à nouveau profiter de votre serveur. Comme tout nouvel équipement, vous en prenez le plus grand soin. Vous décidez de souscrire à un contrat de maintenance, sous la forme de carnets d’heure, payé d’avance. Mais comme les choses ne se passent jamais comme espéré, votre carnet expire avant la fin de l’année, et vous devez le renouveler avant l’heure. Pas idéal pour maîtriser votre budget IT.

Plus de carnets d’heures, et plus de surprises avec les services all inclusive

Tout ceci sans compter sur les frais cachés et les imprévus de votre informatique. Les pannes de matériel, qui vous obligent à rappeler votre technicien : pièces de rechange, déplacement, intervention. On connaît la chanson. Ou plus invisible encore : les coûts d’électricité. Pour un serveur informatique de 750W, comptez 125.- /mois en alimentation. Et n’oubliez pas de doubler ce chiffre, car il faudra refroidir cette machine énergivore…

Un autre chemin est possible

A ce stade, vous vous demandez : mais comment sortir de ce cycle ? La réponse est simple, et elle tient en trois principes : externalisation Cloud, location mensuelle, service tout inclus. Ou autrement dit : passer d’une logique d’investissements lourds à une logique maîtrisée de coûts récurrents. L’externalisation dans le Cloud vous permet de ne plus vous soucier du remplacement de votre matériel. Tout simplement parce que vous dématérialisez votre informatique. En bonus, vous évitez aussi les frais d’électricité.

La location vous fait bénéficier d’un prix fixe tous les mois pour votre serveur, incluant les mises à niveau technologiques et les licences. Elle vous permet de lisser vos coûts et de ne plus avoir à investir. Combinez-la avec un service tout compris, incluant non seulement le serveur mais aussi la main d’oeuvre, et vous saurez au centime près ce que vous dépensez. Mises à jour, support, maintenance, supervision, documentation, rapports d’exploitation : plus de carnets d’heures, et plus de surprises avec les services all inclusive.

Vous pensez encore que tout ceci n’est qu’une utopie ? Nos clients sont là pour vous prouver le contraire. Rejoignez-les dans une démarche Cloud innovante et économique avec Steel Blue, l’unique fournisseur de services informatiques Cloud all inclusive pour les PME suisses. Contactez-nous maintenant pour éviter de remplacer du matériel par du matériel. Et protéger votre budget 2017.

Steel Blue : all inclusive, all right !